"Hamlet Solo" - L'imunité de la mère

Publié le par lesfousdhamlet.over-blog.com

A la recherche du secret de la Mère d'Hamlet !

 

Cher fameux Père-spectre, selon toi

"Mais de quelque façon que tu agisses,

Ne corromps pas ton esprit, et ne laisse pas ton âme tramer

quoique ce soit contre ta mère."

Jusqu'ici, je n'ai pas à me poser de question : Maman est innocente.

 

Mais pourquoi ajoutes-tu :

"Abandonne la au Ciel,

et à ces épines qui logent dans son coeur

pour la griffer et la piquer."

Ce sont les paroles d'un avocat.

 

Et sans me laisser le temps de demander pourquoi : "Adieu, vite, la luciole montre que le matin est proche [...] Adieu,adieu,adieu. Souviens toi de moi". Ce sont des paroles d'un coupable !

 

L'Oncle est coupable sans aucun doute. Mais encore une fois, en famille, pour chaque drame tout le monde est coupable.

Je chercherai donc la solution à cette première énigme : " Epouse de Shakespeare ou Mère de Shakespeare, qui est donc Gertrude ?"

Publié dans HAMLET ANALYSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article